2021,  Reportages

Une peinture murale sur la maison éclusière

Après la ferme du Petit-Wiesing à Blies-Ebersing, Philippe Degott, peintre figuratif qui n’est plus à présenter, a réalisé une peinture murale en trompe-l’œil sur un mur de la maison éclusière à Herbitzheim.

Des travaux d’isolation ont contraint les propriétaires, Olivier Kirsch et son épouse Michèle, à enlever la glycine qu’ils essayaient vainement de faire fleurir depuis quelques années. En deux semaines, ponctuées par des arrêts et impératifs techniques, Philippe Degott a représenté sur la façade orientée au sud, la glycine dont le couple rêvait. A l’artiste peintre de préciser, “j’ai voulu intégrer des éléments en 3D à la peinture en trompe-l’œil. Le tronc noueux et torsadé se prolonge dans les branches que j’ai peintes”. Et de rajouter, “la peinture minérale, stable, est garantie 20 ans au niveau des UV”. Le couple herbitzheimois est très satisfait du résultat, et avoue s’être séparé, sans trop de pleurs, de leur glycine qui ne fleurissait pas. Désormais, grâce au talent du peintre, la plante restera en floraison permanente sur la maison éclusière. Les deux chats persans du couple ont également trouvé place sur le mur.